Terroir

Saveurs

Pastis de l'île de Ré, produit à Rivedoux

4ème année de production pour un Pastis plus vieux que son frère méditerranéen

La cuvée 2016 du Pastis de Ré à l’honneur lors de la soirée de dégustation
Publié le 04/05/2017

Élodie Nardese et Didier Dorin, les cogérants de la SARL Pastis de l’île de Ré, située à Rivedoux, avaient invité, jeudi 20 avril, amateurs et clients à venir déguster la nouvelle cuvée 2016.

Pour le producteur de plantes médicinales et aromatiques Didier Dorin, la fabrication d’un pastis sur l’île de Ré n’a rien d’extraordinaire puisque, dit-il, bien avant les Marseillais, les Rétais produisaient la « Fenouillette », version atlantique de l’apéritif méditerranéen où le fenouil sauvage remplace subtilement l’anis.

Récoltées au mois de septembre, les plantes sont as semblées chaque année à partir de janvier. Chaque récolte a son goût propre, dicté par le terroir et les conditions climatiques. Issu de macération de graines de fenouil et d’infusion de plantes, ce pastis se révèle moins sucré qu’un autre pastis issu de la distillation. C’est la rondeur des plantes du littoral qui en caractérise le goût. Cette année, il s’avère frais et végétal, parfait pour les chaudes fins d’après-midi d’été.

Un Pastis bio et millésimé

Le millésime 2016 est certifié « Agriculture biologique » par Ecocert. Par bio, comprenez la totalité des ingrédients : le fenouil, toutes les plantes entrant dans sa fabrication, l’alcool et même le sucre, mais on s’en tiendra là pour la liste, bien gardée, de ses composants.

Le Pastis de l’île de Ré est distribué dans toute la France au travers d’un réseau choisi d’épiceries fines et de caves à vin. Les associés espèrent les 10 000 bouteilles vendues pour le millésime 2016. Souhaitons-leur un été chaud et des joueurs de pétanque déshydratés !

 

www.pastisdere.fr

 

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires