Patrimoine

Magazine îliens

200 ans d’histoire du Quai de la Criée

© Collection Héraudeau - Le Quai de la criée, avec en arrière-plan la cheminée de l’ancienne raffinerie de sel.
Publié le 23/01/2024

Dans le magazine îliens N°25 de la Communauté de Communes de l’île de Ré, récemment distribué dans toutes les boîtes à lettres rétaises, un article retrace l’histoire du Quai de la Criée.

On l’appelle communément « l‘ancien bâtiment de la DDE », les agents de la Direction départementale de l’équipement ayant occupé les lieux jusqu’en 2009. Le bâtiment appartient depuis 2012 à la CdC, qui a finalisé son projet de réhabilitation*.

Toutefois, îliens nous apprend que dès 1822 ce bâtiment aurait abrité des hangars de stockage de sel appelés « salorges », la saliculture avec sa raffinerie de sel représentant alors l’une des ressources principales de l’île. Les plus anciens Casserons assurent de leur côté que ces bâtiments abritaient des « chantiers navals ». Il est possible que ceux-ci aient succédé au stockage de sel après la fermeture de la raffinerie au début du XXè siècle. Il est certain que dans les années 1930 une activité navale s’y déroulait.

On apprend aussi dans îliens que concomitamment aux agents des Ponts et Chaussées, dont certains vivaient dans les logements de fonction de la DDE, Gaston Cazavant, créateur du célèbre voilier rétais, avait installé son atelier dans le prolongement des bâtiments DDE.

Après le commerce du sel, le port d’Ars-en-Ré a connu l’essor de la plaisance au XXe siècle, avec aussi la création du CNAR (Cercle nautique d’Ars-en-Ré) qui a débuté ses activités en 1955 en louant des locaux à la DDE.

Merci à îliens de ce petit et très instructif flash-back !

*Lire notre article : www.realahune.fr/ concertation-autour-des-batiments-du-quaide- la-criee/

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires