Patrimoine

Ouvrage

« 14-18, Mémoire d’un village rétais »

Les informations contenues dans cet ouvrage sont issues de correspondances, de journaux de guerre, de compte-rendus de conseils municipaux ou encore de documents personnels.
Publié le 04/02/2020

C’est le titre de la publication de l’Association d’Information Arsaise (AIA) consacrée au quotidien des soldats rétais sur le Front ainsi que la vie au village durant la première guerre mondiale.

Suite au succès de l’exposition du même nom de novembre 2018, l’AIA a publié un numéro spécial du Tambour d’Ars en décembre dernier. A l’occasion de la commémoration du centenaire de la première guerre mondiale, l’association avait en effet organisé une exposition pour retracer l’histoire des enfants du village partis au front et celle de ceux qui sont restés à Ars-en-Ré. « Tous les documents rassemblés ne pouvant être utilisés pour l’exposition, nous avons décidé de travailler sur un ouvrage spécial. Et là encore, tout n’a pas été utilisé, tant nous avons récolté de documentation ! », commente Marie-Hélène Chastanet, la présidente de l’association. Pas moins d’une quinzaine de bénévoles s’est lancée, dès le mois de janvier 2019, dans sa réalisation. « Ce travail a été très long, mais surtout très agréable à réaliser. Le livre est très bien accueilli par les Casserons, si certains sont parfois étonnés, ils sont surtout touchés que l’on s’intéresse à leurs aïeux », assure Marie-Hélène Chastanet.

363 hommes mobilisés

A l’origine du projet, Daniel Huet, adhérent de l’AIA et passionné d’histoire, s’est intéressé aux poilus décédés et originaires d’Ars-en-Ré. « Au départ, il y a trois ans, je me suis intéressé aux poilus d’Ars-en-Ré. Au delà des 66 morts enterrés sur la commune, mes recherches se sont finalement élargies à tous les hommes du village mobilisés durant cette guerre, soit 363 hommes au total », explique Daniel Huet. « Nous avons pu, grâce à la mine d’informations récoltées, reconstituer ce qui s’est passé sur Ars-en-Ré, en partant notamment des échanges de courriers qu’il a bien sûr souvent fallu déchiffrer et retranscrire, les correspondances étant en effet rédigées au crayon de papier… », ajoute-t-il. Pour ne rien dénaturer, les textes n’ont par ailleurs pas été corrigés, les fautes d’orthographe font partie du charme de l’ouvrage !

Une mise en page attrayante

Un an de travail, auquel s’ajoutent les deux années de préparation de l’exposition, aura été nécessaire aux bénévoles pour finaliser cet ouvrage inédit. A travers les 112 pages de l’ouvrage, l’association s’est attachée à montrer ce que fut le quotidien des soldats rétais sur le Front, ainsi que la vie au village à partir de tous les documents qu’elle a collectés auprès des familles casserones mais aussi des institutions militaires, des Archives départementales de la Charente-Maritime ainsi que du Fonds iconographique. Doté de nombreuses illustrations, l’ouvrage comporte 8 chapitres qui correspondent aux différents panneaux exposés en 2018. Grâce à une mise en page attractive, le lecteur peut découvrir des photos, de nombreuses correspondances de l’époque ou encore la liste des hommes mobilisés.

 

Pratique Comment se le procurer

Le hors-série « 14/18, Mémoires d’un village rétais » est vendu au prix de 20 euros.

– Il est disponible à la presse d’Ars-en-Ré, place Carnot.

– Il peut également être expédié sur demande. Les frais de port sont de 5,30 euros pour la France.

Il est possible d’en faire la demande soit en envoyant un courrier accompagné du paiement à l’AIA, Mairie, 17590 Ars-en-Ré ou sur le site internet de l’association : www.letambourdars.fr. De nombreuses informations sont d’ailleurs disponibles sur ce site, qui dispose d’une rubrique dédiée à la seconde guerre mondiale.

Aurélie Cornec

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires