Culture

MUSIQUE

1,2,3,4 musique… création d’un projet d’orchestre à l’école de la Flotte

Les 25 élèves de CE2 de l’école de la Flotte avec les intervenants du projet le jour de la remise de leurs instruments (Bernard Perrain, Directeur de l’Harmonie Municipale de la Flotte, Arnaud Masion Président de l’Harmonie Municipale, Isabelle Masion-Tivenin adjointe aux affaires scolaires mairie de la Flotte, Véronique Préclin institutrice classe de CE2, Pascal Rousseau l’intervenant musique).
Publié le 02/11/2018

Comme le chante France Gall, « Musique… que les orchestres se mettent à jouer, que nos mémoires se mettent à rêver, et laissons voyager nos pensées… » C’est un peu tout cela la musique !

En ce début d’année, Isabelle Masion-Tivenin, adjointe du maire aux affaires scolaires et Véronique Préclin, institutrice de la classe de CE2, directrice de l’école primaire, se lancent un défi : mettre en place sur trois ans un projet d’orchestre à l’école. En étroite collaboration avec Pascal Rousseau, l’artiste-intervenant musique, tubiste et Prix du conservatoire de Paris entre autres.

Une première sur l’île

A raison d’une heure et demie par semaine, les 25 élèves de CE2 vont pouvoir s’initier à la musique avec de vrais instruments. En effet, pour que ce projet de néo fanfare composée de percussions, tubas, trompettes, euphoniums, trombones… voit le jour et se pérennise, il fallait des instruments et un professeur. La municipalité de la Flotte a donc débloqué un budget pour financer à 100% l’acquisition de 25 instruments par l’Harmonie Municipale et l’intervention d’un professionnel. Ce parc instrumental sera donc assuré et entretenu par l’Harmonie mais sous la responsabilité des enfants pendant les cours collectifs et à leur domicile lorsqu’ils les ramèneront chez eux. S’entraîner et partager avec leur famille leur engouement et leur apprentissage est l’un des objectifs majeurs de ce projet. L’instrument ne devra jamais être rangé. Les enfants doivent pouvoir l’essayer quand ils en ont envie et improviser à souhait, l’improvisation étant essentielle. C’est une première sur l’île mais déjà d’autres expériences en France se pratiquent avec le soutien de l’Education Nationale. Anne Rouaud, conseillère pédagogique musique valide complètement cette opération. Elle va permettre de consolider le travail en groupe, la concentration, la psychomotricité, l’écoute mutuelle. Tout en responsabilisant les enfants. Il s’agit de mettre en route un processus créatif mais par-dessus tout de prendre du plaisir !

Un projet sur 3 ans

Pascal Rousseau, le professeur de musique est Flottais d’origine et très impliqué depuis toujours dans la vie musicale locale. Après une carrière internationale il est de retour sur l’île et assurera la pérennité du projet. Il avait à coeur de pouvoir transmettre son savoir et cette énergie musicale, ses envies de créations artistiques… Durant trois ans ces enfants de CE2 vont grandir avec la musique et l’instrument qu’ils auront choisi. Cet orchestre « amateur » se produira à plusieurs reprises en public en jouant des morceaux plutôt funky rock, contemporains, proches de l’univers hip hop… le tout arrangé par Pascal Rousseau. Et peut-être par la suite pourront-ils intégrer des formations musicales. Pascal Rousseau souligne l’enthousiasme des enfants dès les deux premières séances et lorsqu’ils ont reçu leurs instruments. Un moment fort que nous avons pu partager. La première représentation aura lieu le 11 novembre prochain sur le port de la Flotte après seulement cinq séances. Un moment rempli d’émotion entre la commémoration du centième anniversaire du 11 novembre 1918 et l’émotion ressentie de jouer en public.

Florence Sabourin

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires