Culture

Librairie itinérante

Le Serpent d’étoiles, la librairie qui bouge !

Giono raconte la transhumance des moutons, Margaux fait rouler les mots…
Publié le 11/04/2018
Noter cet article

Voici six mois que Margaux Segré sillonne les villages de Charente-Maritime avec son camion à livres

Aller à la rencontre des lecteurs, et « Réinventer la librairie »… C’est le pari de Margaux ! Créer un lieu de rendez-vous convivial et chaleureux propice aux échanges autour de la littérature, tout en proposant aux habitants des communes visitées une alternative aux grandes surfaces commerciales et aux géants de la vente en ligne.

Consciente des difficultés auxquelles est confrontée la profession pour contrer l’essor du numérique (la jeune femme maîtrise bien le sujet pour avoir passé trois ans au sein du Service du livre et de la lecture au Ministère de la Culture), elle a imaginé ce concept de librairie itinérante. Retrouver l’émotion de flâner dans les rayons, sentir le papier, toucher la couverture, commencer le voyage porté par un titre évocateur, partager l’échappée avec qui l’a tentée : quel lecteur ne savoure ces moments suspendus ? Pourtant le livre, noyé dans la société du tout connecté est devenu un objet sacralisé qu’on peine à se procurer en boutique et qu’on consomme plus volontiers à distance lui qui se veut si proche.

De retour à La Rochelle après son expérience au service de l’État, Margaux se lance dans l’aventure. Elle investit ses économies dans un ancien bibliobus spacieux et en superbe état, obtient un prêt pour l’achat du stock de livres et du logiciel et passe son permis poids lourd dans la foulée ! Une sacrée détermination et une belle énergie qu’elle emploie encore à contacter les instances culturelles locales pour se faire connaître des municipalités.

Un fonds de 3000 livres neufs complété par une sélection de revues, DVD, cartes postales et carnets.

Un fonds de 3000 livres neufs complété par une sélection de revues, DVD, cartes postales et carnets.

Sélection savoureuse et conseils avisés

En octobre 2017, le camion mis en beauté par son compagnon Mathias Mareschal peintre et graphiste de talent, est fin prêt pour commencer ses tournées dans la dizaine de villages séduits par l’initiative. Forcément, dans cette librairie particulière l’espace est restreint mais Margaux boulimique de lecture a su en tirer parti pour nous présenter ces festins de papier. Dans ces linéaires, près de trois mille références avec un vaste choix de romans, polars, livres pratiques, albums ; pour adultes, ados et enfants. Pour les classer, des rayons chers à ses appétences littéraires comme « Destins de femmes extraordinaires », « regards d’enfance » ou encore « Le monde va bien », « Le monde va mal ». On voyage aussi avec un beau fonds de littérature étrangère et bien sûr les nouveautés coup de coeur de Margaux. Samedi 31 mars, sur la place du marché du Bois, on se bouscule de bon matin à bord du « Serpent d’étoiles », un enfant tirant sur la manche de sa mère pour se faire offrir le « Max et Lili » qui manque à sa collection, un habitué pour commander un exemplaire du « Joueur d’échecs » de Zweig. Car c’est là un autre des avantages de ce « book truck » de bon augure, régularité et parcours fixe qui permettent d’obtenir (Margaux travaille en direct avec les éditeurs) le bouquin rêvé d’une semaine sur l’autre.

Dehors, un couple de passage confie : « On pousse rarement la porte d’une librairie, mais là c’est différent ». D’autant plus différent que l’enthousiasme et les conseils éclairés de cette invétérée bibliovore créent la magie d’échanges hors des cadres.

Tout indique que les étoiles de Jean Giono devraient serpenter longtemps sur notre île dont la quiétude invite volontiers à la lecture.

Marie-Victoire Vergnaud

 

Sur l’île…

Au Bois-Plage les matins sur la place du marché :

Les 14, 21 et 28/04

Les 5,12 et 26/05

Les 2, 23 et 30/06

Puis tous les samedis en juillet et en août

À Sainte-Marie de Ré, l’après-midi sur le parking de la boulangerie La Douce Mie :

Les 3, 10 et 24/05

Les 7, 14 et 28/06

Tous les jeudi en avril, juillet et août

À Saint-Clément des baleines,

sur le marché : tous les jeudis matins durant les vacances d’été

Et aussi à La Pallice le dimanche matin.

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires