Patrimoine

CONFERENCE

Rencontre martinaise avec Le France

Publié le 16/11/2018
Noter cet article

A Saint-Martin, c’est dans une salle Vauban pleine et très attentive que le Commandant Guy Kérignard a raconté les dernières heures du Paquebot France.

La conférence était organisée par l’AAMEC présidée par Nanou de Bournonville, en collaboration avec l’association Les Quatre saisons, présidée par Bernard Dorin. Une occasion de faire plaisir à beaucoup de monde et un nouvel exemple de fédération de deux associations rétaises, autour de l’un des plus beaux fleurons du patrimoine maritime français

Des souvenirs et de l’émotion

L’intervention du Commandant a témoigné du prestige et de l’aura de l’impressionnant paquebot, souvent comparé à une grande dame, et où tout n’était que grandeur.

Guy Kérignard en fut le dernier commandant, celui aussi qui l’accompagna dans son dernier voyage. Commencé le 11 mai 1960 avec une inauguration par le Général de Gaulle, la vie du paquebot s’arrêta en décembre 1974 lorsqu’il fut relégué dans le port du Havre au quai de l’oubli, après avoir effectué 770 traversées transatlantiques, 93 croisières et transporté 700 000 passagers. Sur tout l’hexagone, l’émotion sera alors immense. C’est que Le France est emblématique d’un certain art de vivre à la française. Mais le premier choc pétrolier est passé par là ainsi que la concurrence de l’avion tout comme l’expansion du marché de la croisière. C’est la fin d’une époque.

S’il évoque dans un sourire ses rencontres et anecdotes avec les célébrités, parfois excentriques qui fréquentèrent son navire, la voix du Commandant Kérignard s’enroue lorsqu’il se rappelle du moment où Le France devient Le Norway le 31 juillet 1979, après avoir été racheté par un armateur norvégien. Il raconte aujourd’hui son incroyable carrière dans un livre. Le France, partie intégrante de sa vie, y tient bien sûr une grande place.

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires