Culture

Projets croisés

Julie et Thibault, deux artistes passionnés

Des chasseurs de coeurs aux talents artistiques multiples
Publié le 08/03/2018
Julie et Thibault, deux artistes passionnés 3.00/5 (60.00%) 1 vote

C’est au coeur de la presqu’île de l’île que nos « chasseurs de coeurs » trouvent l’inspiration.

Après avoir longtemps vécu à Paris, le couple est venu s’installer à Loix depuis 2011. Julie Lipinski et Thibault Chenaille, tous les deux amoureux de l’île de Ré, ont choisi ce petit havre de paix pour poursuivre leurs productions artistiques. En novembre 2016, ils ont publié en commun « Chasseurs de coeurs », un ouvrage qu’ils qualifient, eux-mêmes, d’ « objet poétique ». Ils l’ont présenté au dernier salon « L’île aux livres ». Le livre a obtenu un succès certain(1).

Julie a déjà à son actif, la réalisation de six courts métrages. En 2005, elle a produit un long métrage : « Le plus beau jour de ma vie », avec notamment Hélène de Fougerolles, Jonathan Zaccaï et François Berleau. Thibault, de son côté, a fait pendant quinze ans de la « musique de commande » pour la télévision et le cinéma. Il y a deux ans, il a sorti un album intitulé « Quasi Stellar », mixé par le producteur de David Bowie, à New-York… Depuis qu’il est sur l’île de Ré, il se consacre surtout à l’écriture et travaille beaucoup pour le petit écran. Nous lui devons, entre autre, « Nos chers voisins », programmé sur TF1.

Des projets qui mûrissent…

Depuis quatre années, le couple travaille sur un même projet. Ils sont sur le point de terminer le scénario d’un long métrage, un thriller psychologique, un huis-clos entre une mère et sa fille esseulées sur une île. La scène se déroule en Irlande. C’est Fanny Ardant qui tiendra le rôle principal. Thibault a décidé de se lancer dans un autre long métrage, et il nous confie, d’autre part, qu’il est en train de rédiger des contes pour la petite enfance.

De son côté, Julie a l’intention de s’intéresser à l’histoire de son grand-père André Boulloche. Elle est en effet la fille de l’artiste peintre Agnès Boulloche, figure loidaise. André Boulloche est un personnage hors du commun, au destin tragique. Polytechnicien, dès 1940 il s’est engagé dans la Résistance. Il a connu la déportation. Il fut ministre de l’Education Nationale sous le mandat du général de Gaulle. Homme politique intègre et de conviction, il a trouvé la mort, à peine âgé de 62 ans, dans un accident d’avion. Julie est en train de « ruminer » ce projet de long métrage, documentaire avec une passion mêlée d’émotion qu’elle ne manquera pas de nous faire partager. A suivre…

Jacques Buisson

 

(1) www.chasseurs-de-coeurs.fr

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires