Patrimoine

Evénement

Fortifications Vauban : 10 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco

Le rituel du feu de Beltaine
Publié le 05/07/2018
Noter cet article

An 2008 : au même titre que onze autres sites de l’hexagone, l’enceinte et la citadelle de Saint-Martin édifiées par Vauban entrent au patrimoine mondial de l’UNESCO. Dix ans plus tard, un programme culturel et festif célèbre l’évènement.

Après les trente ans du pont, c’est un anniversaire de plus et non des moindres pour l’Ile de Ré. Si le pont est très récent au regard du site de la capitale rhétaise, ces deux ouvrages témoignent ensemble, et par-delà le temps et les époques, du génie humain. Quant à Saint-Martin, les fortifications ne constituent pas seulement son paysage et son patrimoine, elles ont façonné sa personnalité.

DEUX SPECTACLES À VIVRE

Site remarquable à plus d’un titre, l’enceinte encerclant la commune est bien sûr le cadre idéal à des spectacles qui d’emblée prendront une dimension exceptionnelle. Pour célébrer l’occasion, la mairie de Saint-Martin nous en propose deux très différents, propres à satisfaire tous les goûts et tous les publics.

La magie du feu

Le Vendredi 6 juillet, le coup d’envoi sera donné par le spectacle « Beltaine », proposé par la Compagnie L’Arche en Sel. Une féérie visuelle autour d’un rituel du feu, qui nous donnera à contempler la grâce de danseurs, l’habileté dans la manipulation d’objets enflammés, tout cela dans une ambiance pyrotechnique éclatant sur le ciel nocturne et la Porte des Campani. Crée en 2016, « Beltaine » a été accueilli avec enthousiasme lors d’une tournée hexagonale qui passait aussi par la Charente-Maritime. Offert par la Mairie de Saint-Martin, cette proposition spectaculaire a également reçu le soutien de notre département.

La musique, toutes les musiques

Le dimanche 8 juillet, place à la musique pour un concert au thème particulièrement bien choisi : « Le patrimoine dans le patrimoine ». Si je vous dis… Les feuilles mortes, l’hymne à l’amour, la Bohème, Avec le temps…, mais encore Le Chanteur de Mexico, Ne me quitte pas, Comme d’habitude et tant d’autres… Autant de mélodies et de textes entrés dans le patrimoine culturel français, qui seront interprétés dans le décor magnifique de la Porte des Campani par une dizaine d’artistes et dans tous les genres, de l‘opéra à la variété en passant par le jazz et l’orchestre. Un autre moment d’exception que la mairie a choisi d’offrir au public sur une proposition de l’Association Vivre l’Art à Saint-Martin. Et vous pouvez en être sûr, l’Ile de Ré de Claude Nougaro n’a pas été oublié au programme !

Michel Cousin, producteur et musicien du spectacle “Le patrimoine dans le patrimoine”.

Michel Cousin, producteur et musicien du spectacle “Le patrimoine dans le patrimoine”.

HOMMAGE À VAUBAN

Si les fortifications inscrites au patrimoine mondial seront magnifiées, il en est un qu’il ne fallait pas oublier, leur créateur. Sébastien Le Prestre de Vauban sera donc lui aussi de la fête.

Un peu de théâtre

Deux propositions originales évoqueront le grand ingénieur fait Maréchal de France par Louis XIV. Le samedi 7 juillet, ce seront des « Visites décalées et théâtralisées sur le personnage de Vauban », proposé par Bilout. Une animation organisée par l’association Le Radeau de la Méduse et son partenaire sur l’évènement, l’association Vauban Fortifications. Et durant toute la journée du mardi 17 juillet, les remparts regarderont, certainement imperturbables, se dérouler devant eux le spectacle « En attendant monsieur de Vauban » proposé par l’Ilot Théâtre Porte des Campani.

Et une conférence

Les férus d’histoire apprécieront : le Musée Ernest Cognacq-Jay recevra Michèle Virol le 5 juillet pour une conférence-débat. Historienne spécialiste de Vauban et professeure des Universités, Michèle Virol a publié tout récemment un ouvrage au titre évocateur. « Louis XIV et Vauban, Correspondances et Agendas » nous révèle une analyse très pointue des échanges fréquents et riches qui relièrent les deux hommes. Ceux-ci en révèle beaucoup sur la nature exacte d’une relation particulière et nous donne à penser que sur peut-être bien des sujets, Vauban avait l’oreille attentive du Roi Soleil.

Entre divertissement et savoir, chansons et lumières, vous l’aurez compris : la Ville de Saint-Martin s’est saisie de l’anniversaire des 10 ans d’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, non seulement pour célébrer en grand le joyau de son patrimoine, mais aussi nous offrir de magnifiques moments d’émotions.

Pauline Leriche Rouard

beltaine-affiche

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires