Culture

Saisons Musicales

Entre classique et jazz : c’est Zopéra !

Guy-Joël Cipriani enseigne les percussions dans plusieurs conservatoires et accompagne aussi de nombreuses vedettes de variété.
Publié le 08/11/2017
Noter cet article

L’Église de La Couarde accueille un quatuor inédit samedi 18 novembre. Le concert d’automne du festival des Saisons Musicales s’annonce une fois encore réjouissant.

La première partie composée d’oeuvres classiques pour un, deux ou trois musiciens, permettra aux quatre virtuoses exceptionnellement présents (tous sont issus de l’orchestre national de l’Opéra de Paris) d’exprimer leur talent.

Gershwin, Poulenc, Piazzola en passant par les marches Napoléoniennes pour tambour, la soirée s’ouvrira avec le ravissant « Le petit âne » de Jacques Ibert, seule oeuvre connue de ce compositeur négligé à tort de son vivant.

Les quatre solistes bien que menant de brillantes carrières chacun de son côté ont monté le groupe « Jazz-Opéra » pour faire découvrir au public la richesse d’un programme qui fait cohabiter classique et musique contemporaine. Ensemble, ils se produisent partout en France et aussi à l’étranger.

« Les brigades du tigre » : c’est lui aussi ! L’étendue du répertoire de Claude Bolling continue de surprendre…

« Les brigades du tigre » : c’est lui aussi ! L’étendue du répertoire de Claude Bolling continue de surprendre…

Honneur à Claude Bolling

Pianiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre, Claude Bolling est sans doute actuellement l’un des musiciens français les plus réputés dans le monde. Grand ami de Boris Vian qui l’appelait affectueusement « Bollington », l’enfant prodige du piano possède à son actif une discographie impressionnante et une centaine de bandes sons de films dont la plus célèbre est probablement Borsalino. Parmi ses créations, une dizaine de « suites » ont été conçues spécialement pour des petites formations de solistes.

Le groupe permanent que forme Guy-Joël Cipriani (percussions), Adrien Tybergheim (violoncelle) et Jean-Yves Sebillotte (piano) a invité le flûtiste renommé Philippe Pierlot pour mettre en beauté la « Suite pout flûte et trio jazz » qui sera jouée en deuxième partie.

Bien qu’encore prolifique, Claude Bolling est malheureusement dorénavant trop âgé pour se déplacer jusqu’à nous. Il a cependant tenu à témoigner son regret de n’être présent pour ce concert de clôture de l’édition 2017 qui lui rend hommage.

Marie-Victoire Vergnaud

 

Le samedi 18 novembre à 18h30

à l’église de La Couarde sur mer

www.ar4s.fr ou 05 46 09 18 18

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires