ARCHIVE

N°189 - 07/05/2019

Ré victime de son succès

La nature humaine est ainsi faite qu’elle détruit son propre avenir… Tandis que les élus rétais, d’hier et d’aujourd’hui, ont placé la préservation de l’île de Ré au centre de leur politique territoriale,
force est de constater que les pressions sur ce petit bout de paradis ne cessent de croître.
Par des comportements irresponsables, voire cupides – n’ayant pas peur des mots – certains, pour leur simple bon plaisir le temps des vacances, d’autres par recherche du profit, détruisent ce qui fait l’essence même de l’attractivité de l’île.
Voulant potentialiser sur les atouts de notre île, à des fins personnelles, de loisirs ou professionnelles, ils tuent eux-mêmes « la poule aux oeufs d’or » et ne semblent même pas le réaliser. Ou ne sont pas assez intelligents pour appréhender le long terme…
Après moi, le déluge !
Quelle tristesse d’assister chaque année au spectacle pitoyable de ces prédateurs humains pour qui respect et intérêt collectif ne font pas partie des valeurs fondamentales.
En guise de réponse, soyons nous tous, habitants et acteurs locaux, mais aussi tous les amoureux « intermittents » de l’île de Ré, irréprochables dans nos comportements quotidiens, allons encore et encore prêcher la bonne parole, expliquer, convaincre… avec fermeté mais bienvaillance, pour que l’île de Ré ne se transforme pas en vulgaire station balnéaire, dénuée de tout charme.

Nathalie Vauchez