Culture

Politique culturelle

•Ré Domaine Culturel – La Maline va de l’avant

Et si vous reveniez sur les bancs de l’école, avec « Ma Maîtresse » ? - © Alain Scherer
Publié le 07/10/2020

Après l’annulation d’une dizaine de spectacles prévus au printemps dernier, l’équipe culturelle de la CdC, forte de l’arrivée en janvier d’un directeur de la programmation pour La Maline, a concocté une nouvelle saison culturelle riche, pour tous les publics

Les artistes annulés ont été indemnisés et l’équipe culturelle a travaillé pendant le confinement sur la future programmation. Le fonctionnement est en effet devenu très concertatif, orchestré par Anabelle Bariteau, directrice de la culture à la Communauté de Communes et Jérôme Wagnon, directeur de la programmation arrivé début janvier 2020.

Aller à la rencontre de tous les publics

Pendant encore une bonne année, La Maline « Hors les Murs » sera au coeur du dispositif, en attendant que les deux nouvelles salles de La Couarde soient livrées (octobre 2021, au mieux) et opérationnelles. L’équipe a recherché de nouveaux lieux, et a pu organiser cet été trois séances de cinéma de plein air, sous les chapiteaux de Manu Bigarnet, de la Java des Baleines et au Fort la Prée. Bien que la fréquentation des cinémas se soit effondrée de -65 % (crise sanitaire, peu de sorties ciné et peu de ciné US, météo estivale…), le cinéma itinérant continue, avec une jauge réduite. Salles des fêtes, bibliothèques, écoles, sites patrimoniaux… tous les lieux possibles sont explorés. Ophélie Malais, médiatrice culturelle, s’est déplacée dans toutes les écoles, les mairies et a rencontré les associations à vocation culturelle.

Développement des collaborations et partenariats

Des collaborations sont enclenchées avec d’autres structures, telles La Coursive, le Centre chorégraphique national et La Sirène, pour ne citer que les plus proches de l’île de Ré, ou encore avec Ciné Passion 17. Des partenariats sont réalisés avec par exemple le Festival Ré Majeure (30 octobre au 1er novembre, lire Ré à la Hune 212), les associations Ré Avenir (lire en page 27 de cette édition), Cinéph’île de Ré (page 33)… ou encore le festival La Rochelle Cinéma (festival international du film), comme ce fut le cas mardi 29 septembre avec la projection en avant-première de trois courts-métrages « La Baleine et l’Escargote », pour une cinquantaine d’élèves de 3 à 6 ans des écoles de Rivedoux et La Flotte. D’autres collaborations sont envisagées avec La Rochelle Cinéma, à destination de détenus de la Maison Centrale de Saint-Martin.

Jérôme Rouger et sa compagnie La Martingale seront accueillis en résidence du 9 au 13 novembre, en collaboration avec la médiathèque La Pléiade de Sainte-Marie. Des temps de rencontres seront organisés entre Jérôme Rouger et le public de l’île de Ré.

Une programmation élaborée en concertation

Les élus n’interviennent pas dans les choix de programmation, l’équipe culturelle, dans le cadre budgétaire qui lui est alloué, a les mains libres, tout au plus – et c’est bien normal – les élus communiquent leur « ligne culturelle », en l’occurrence leur volonté de toucher tous les publics, et notamment un public familial.

La programmation s’élabore en commun au sein de l’équipe, le régisseur général validant sa faisabilité technique.

Après les trois spectacles organisés à l’occasion des journées du patrimoine, La Maline a été à la rencontre des publics avec la soirée de lancement de la saison au rythme des Tiki Sisters (La Flotte), puis la soirée « Ciné Passion 17 » proposant un film + un concert. Les trois prochaines dates, déclinées autour de théâtre gestuel et musical, (16 & 17 octobre), puis de magie numérique (7 novembre), sont présentées en page 37 de cette édition. L’année 2020 se terminera de façon haletante… et burlesque, avec « Meurtre au Motel ».

Les écoles et le collège gâtés

Dans le cadre des actions de La Maline à destination des scolaires, la programmation 2020/2021 a été envoyée en début d’année scolaire à toutes les écoles, et Ophélie Malais s’y est déplacée pour présenter tous les spectacles, afin que les équipes enseignantes puissent choisir et s’inscrire en amont. Un choix éclectique et de grande qualité leur est proposé, pour toutes les tranches d’âges, des écoles maternelles et élémentaires, qui peuvent proposer ainsi aux enfants au moins deux spectacles dans l’année.

Parmi les actions culturelles, le dispositif « Ecole et cinéma », qui vise à sensibiliser au cinéma les élèves de grande section de maternelle au CM2 est reconduit avec les écoles de Sainte-Marie et Saint-Martin, ainsi qu’avec une classe du collège, dont les élèves assisteront à trois projections de films (une par trimestre), suivies d’une discussion ; Des outils de travail sont proposés aux enseignants, le but étant d’apprendre aux enfants la « lecture » d’un film. De la même façon, « Collège au cinéma », concernera l’ensemble des collégiens rétais, qui visionneront trois oeuvres cinématographiques du patrimoine ou contemporaines.

Enfin, mais chut !, ne le dites pas à vos enfants pour qui cela sera une belle surprise, « Ma Maîtresse », loufoque et attachante, interviendra en décembre dans les écoles de l’île de Ré, dans le cadre des actions de La Maline à destination des scolaires. Cette danseuse un peu clown prendra la place de leur maîtresse/maître et donnera à sa manière, une bien singulière leçon. En plus de cette interprétation dans les écoles, deux représentations tout public seront données (dans une salle de classe à définir) le mercredi 9 décembre à 10h30 (pour les 3 à 6 ans) et à 16h (6 ans et plus)…

L’équipe culturelle a déjà bien calé la programmation du premier semestre 2021, et travaille aussi – avec la direction de la CdC – sur la réouverture des deux salles, l’année prochaine, elle visite d’autres lieux culturels en France pour s’en inspirer. La programmation « Hors les murs » n’en continuera pas moins d’être proposée.

 

Infos pratiques

Les tarifs de La Maline restent les mêmes, un abonnement à 10 € valable jusqu’au 31 août 2021, une carte de fidélité gratuite (10 séances achetées = 1 séance gratuite) sont proposés et nouveauté 2020, un Pass Famille est créé pour quatre personnes, afin d’offrir aux familles des tarifs préférentiels.

Réservation sur www.lamaline.net ou au 05 46 29 93 53 Billetterie itinérante dans les villages de l’île, avant les séances de cinéma

Retrouvez les infos et vidéos sur la page Facebook Ré Domaine Culturel – La Maline

 

 

Réhabilitation de La Maline

Ce projet (1000 m2 au sol) consiste en la réhabilitation complète de la salle existante en salle principale permettant d’accueillir l’ensemble des disciplines du spectacle vivant, avec une capacité de 294 places ; et la création d’une seconde salle calibrée et configurée pour le cinéma, implantée le long de l’avenue du Mail, d’une capacité de 107 places.

Lancé en novembre 2010, ce projet a subi de nombreux contretemps : il a été bloqué en juin 2013 dans le cadre du PPRL de l’Etat. Le marché des travaux a été déclaré sans suite en septembre 2017, les travaux ont commencé en avril 2018, interrompus pendant l’été, puis bloqués en octobre 2018 du fait de la rupture d’un câble de précontrainte du Pont de l’île de Ré, interdisant l’arrivée de la grue. Repris en mars 2019, les travaux ont à nouveau été interrompus cinq mois à cause de la découverte de réseaux Enedis enterrés, puis deux mois et demi du fait du Covid.

Aujourd’hui les voiles sont réalisés à 100 %, la grue est démontée depuis le 1er octobre 2020 après pose de la charpente sur la grande salle.

Après ce retard total de quinze mois, la livraison est prévue pour octobre 2021 et la réalisation du parvis au printemps 2021.

Le coût total est de 6 millions d’€ HT, financé à un peu plus de : 50 % par la CdC de l’île de Ré, 13% par le Département, 7,75 % par le CNC et 6,72 % par la Région.

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires