Sports

Evénement - Natation

La traversée La Rochelle-île de Ré à la nage a connu un vif succès

Top départ !
Publié le 06/06/2018
Noter cet article

Cet événement, organisé par le Subaqua club de La Rochelle, perdure depuis 1968*, c’est la seule épreuve en eau libre de toute la façade atlantique.

Chaque année, la manifestation attire un peu plus de nageurs venant de toute la France. Pour cette 50ème traversée, Pierre-Yves Breillad, président du Subaqua club, et son équipe de la section nage ont été contraints, devant l’affluence, de refuser de nombreuses inscriptions pour des raisons de sécurité. Pour participer il suffit d’être licencié d’un des 1 300 clubs de la fédération française de natation.

Ils étaient donc 152 nageurs ce samedi à se jeter à l’eau depuis La Repentie, au pied du pont de Ré pour rallier la Pointe de Sablanceaux. La distance de 3 200 mètres à couvrir n’impressionnait pas les sportifs pour la plupart amateurs, qui s’astreignent souvent à un entraînement journalier. Les nageurs, âgés de quatorze à soixante-quinze ans étaient répartis en trois catégories : mono palmes, bi palmes et avec appui.

Une ambiance ludique et bon enfant qui ne cache en rien la qualité de la performance

Le départ a été donné à 15 heures précises par un temps estival, des orages étaient prévus en fin d’aprèsmidi qui n’ont heureusement pas éclaté. La mer était belle mais une dérive latérale d’ouest allait renforcer la difficulté de l’épreuve.

Les participants se sont élancés sous la protection de huit bateaux et de dix kayaks, tous bénévoles, qui assuraient la sécurité des nageurs, la circulation maritime n’ayant pas été suspendue, il fallait être vigilant en plus d’être téméraire. Tous les nageurs sont arrivés de l’autre côté du pont.

Trente-cinq minutes après s’être élancée, Corinne Grémaud, équipée de mono palmes, a touché l’île la première. « Les mono palmes sont toujours plus performantes » précise t- elle à sa sortie de l’eau, semblant tranquille et pas même essoufflée !

À leur arrivée, les nageurs déclinaient leur numéro et était invités à se rapprocher du stand de restauration pour reprendre des calories puis les vainqueurs de chaque catégorie ont été gratifiés par la remise des coupes.

Véronique Hugerot

* A l’exception de l’année 2017

 

Les deux premiers ont rallié Sablanceaux en 35 minutes

Les deux premiers ont rallié Sablanceaux en 35 minutes

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires