ARCHIVE

N°163 - 08/11/2017

La Toussaint au balcon !

L’île de Ré a fait le plein durant ces vacances de la Toussaint, grâce à une météo très favorable*. Bien sûr on s’en réjouit pour tous les professionnels qui ont pu ainsi achever la saison 2017 sur une très bonne note.

Toutefois, cette météo-dépendance de notre destination touristique nous interpelle aussi quelque peu. De plus en plus, et les témoignages affluent dans ce sens, les touristes et résidents secondaires décident de leurs escapades de vacances ou de longs week-ends au dernier moment, les yeux rivés sur les bulletins météorologiques. Ce qui en transparence laisse entrevoir le fait que l’île de Ré est encore avant tout perçue comme une destination « balnéaire ». Pourra-t-il un jour en être autrement ?

Vus les atouts environnementaux, mais aussi patrimoniaux et gastronomiques de l’île, sans doute faut-il persévérer dans la volonté politique affichée d’en faire une destination « des quatre saisons » ou plutôt « des trois saisons ». Et potentialiser sur l’attractivité qu’elle exerce sur les familles urbaines, avides de sécurité, de liberté et de nature pour des enfants qui jouent et grandissent sur le bitume de grandes villes asphyxiées…

Ré à la Hune souhaiterait organiser dans les semaines à venir un débat sur cette « Grande cause nationale » qu’est devenue l’égalité entre les femmes et les hommes. Débat qui sera retranscrit dans nos colonnes. Vous voulez prendre la parole, témoigner, co-organiser ce débat avec nous, proposer des actions concrètes ? Contactez-nous !

Que vous nous lisiez sur support papier ou numérique, via notre Site, notre Newsletter ou notre Facebook, depuis l’île de Ré, Paris, l’Afrique, Hong Kong… puisse cette nouvelle édition vous apporter une grande bouffée d’oxygène rétais !

Ceci pour vous faire patienter avant notre numéro surprise qui sera diffusé début décembre, pour fêter les dix ans de Ré à la Hune ! Dix ans, qui l’eut cru lorsque nous avons édité notre N° 0 en décembre 2007 ? « Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port – et bien plus encore ! Tant, à nous voir marcher avec un tel visage, les plus épouvantés reprenaient de courage ! ** »…

Nathalie Vauchez

* 145 614 passages au pont, du 21 octobre au 5 novembre 2017, contre 137 932 du 19 octobre au 2 novembre 2016, soit une progression de + 5,6 % pour ces vacances de la Toussaint 2017

** Corneille, Le Cid