Sports

14e édition du Toyota Open International sur l'île de Ré

Les courts de tennis de La Couarde ont accueilli l’élite mondiale du 12 au 17 juin

Dana Mathewson
Publié le 20/06/2018
Noter cet article

85 joueurs et joueuses venus de 20 pays, ont participé à cette rencontre internationale faisant partie du circuit « UNIQLO » (150 tournois organisés sur les 5 continents).

Dès lundi 11 juin, les sportifs étaient accueillis à l’hôtel Atalante de Sainte Marie de Ré.C’est dans ce lieu que le tirage au sort, pour préparer l’organisation du tournoi a eu lieu.

Le terme « handisport » a disparu, dorénavant la discipline porte le nom de « paratennis » ou « tennis en fauteuil ».

Les sportifs de haut niveau étaient présents, dont cinq joueurs et cinq joueuses appartenant au Top 10 mondial. Charlotte Famin, la numéro 1 française, quart de finaliste à Roland Garros était, elle aussi, de la fête.

Une ambiance chaleureuse et conviviale

Yann Maitre, directeur du tournoi, nous a fait part de ses impressions. « Depuis le temps, on est très bien rôdés, nous disposons d’un ensemble important de bénévoles. Il est évident que les choses se compliquent dès lors qu’il faut gérer le handicap… ». Le tournoi s’est déroulé dans une ambiance des plus conviviales. Les concurrents n’ont pas caché leur intérêt de venir « jouer » sur l’île de Ré. C’est un endroit qu’ils apprécient particulièrement. Ils en profitent pour découvrir le charme insulaire. Nous avons croisé Laszlo Farkas, joueur hongrois qui venait assister, en tant que spectateur, à la demi-finale en quad. Ce dernier arrivait du marché de La Couarde avec un sac abondamment garni de produits locaux, notamment de la fleur de sel. Il nous a confié qu’il était très attiré par le charme de l’île de Ré.

Une nouveauté, cette année. L’école de La Couarde s’est déplacée, et les élèves (de CE2, CM1 et CM2) ont eu l’occasion de discuter du délicat problème du handicap. Un important travail de sensibilisation a été réalisé au niveau des jeunes écoliers, qui ont même eu l’occasion de se placer dans des fauteuils pour pratiquer ce sport intense et passionnant qu’est le tennis. Marc Irazu, le directeur de l’école s’est félicité de l’impact de la prise de conscience de ses élèves.

D’autre part, Yann Maitre nous a confié qu’il nourrissait particulièrement deux espoirs : tout d’abord, celui de « faire de la pratique du tennis non plus un heureux hasard mais un choix », le second, « la fin du combat financier pour la pratique de ce sport tellement discriminant pour nos joueurs en fauteuil… »

La Japonaise Yui Kamiji (vainqueur de Roland Garros), s’est imposée en finale chez les dames, et c’est Joachim Gérard (9ème mondial) qui l’a remporté chez les hommes.

Le soleil, lui aussi était de la partie. Les organisateurs se félicitent de ce nouveau succès. Plus de 1500 spectateurs ont assisté à l’épreuve. Le rendez-vous pour l’année prochaine est d’ores et déjà fixé.

Jacques Buisson

Nicolas Peifer n°7 mondial, français

Nicolas Peifer n°7 mondial, français

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires