Terroir

Développement économique

Christophe Sanselme devant une sélection de produits des différentes gammes

Esprit du Sel allie tradition et modernité

Christophe Sanselme
Publié le 08/04/2015
Esprit du Sel allie tradition et modernité 4.67/5 (93.33%) 3 votes

Christophe et Sophie Sanselme, tous deux issus de l’agro-alimentaire, ont repris « Esprit du Sel » il y a un an avec la ferme intention de redéployer l’Entreprise et de la dynamiser. Ils s’y sont consacrés corps et âme l’hiver dernier, et sont ainsi fins prêts pour la saison. Ils présentent à Ré à la Hune leur stratégie et les nouveautés 2015.

Le couple entend bien capitaliser sur l’histoire de leurs produits et donner du sens à leur démarche.

Ainsi, côté marketing l’ensemble des packagings de la gamme ont été entièrement revus. Christophe et Sophie Sanselme n’ont pas fait appel à une agence de communication, dans une logique de maîtrise financière, mais ont réalisé seuls ce travail six mois durant. Sur les pas moins de 150 étiquettes de leurs gammes est racontée l’histoire des marais salants de l’île de Ré, ils veulent contribuer à tirer vers le haut le métier de saunier, parler au consommateur de la façon dont le sel a été récolté, partout où leurs produits s’exportent, au Canada, aux Etats-Unis et désormais sur le nouveau marché du Japon qui s’ouvre à eux.

Un autre niveau de communication concerne la composition de la recette de sel et les conseils culinaires d’utilisation de chacune.

Un effet gamme très réussi

Gamme des moulin Esprit du Sel (île de Ré)

Gamme des moulins à sel

Les packagings ont ainsi été conçus dans un juste équilibre entre tradition et modernité et visent à valoriser la très haute qualité des produits d’Esprit du Sel, des codes couleur et astuces graphiques permettent de décliner l’ensemble des références et l’effet de gamme est très réussi. Quand les produits sont en rayon la distinction est claire entre les différentes recettes. Mais l’innovation majeure a aussi consisté à repenser la forme et le volume des packagings, qui se déclinent en moulins, pots, sachets de différentes tailles, sans oublier les pots prestige en verre 100 % recyclable.

Le développement produit constitue également un axe de croissance : quatre nouvelles recettes « Ensoleillé » seront lancées début mai, toujours à base de sel marin et de fleur de sel.

L’axe environnemental sous-tend bien évidemment la stratégie R&D et marketing.

Côté organisation, pour porter la croissance de cette gamme cinq personnes ont été recrutées, prioritairement sur l’île de Ré. Un responsable export/international originaire de l’Oregon aux USA, une assistante commerciale pour le développement commercial en France, deux jeunes en formation en alternance, l’un pour la commercialisation sur le terrain, l’autre en tant que vendeuse en boutique et enfin un jeune est aussi en formation pour devenir saunier. Ce dernier s’installera la saison prochaine et ce sont ainsi trois sauniers qui sont dédiés à Esprit du Sel, en plus des neuf sauniers indépendants qui l’alimentent en gros sel et en fleur de sel, selon un cahier des charges très strict. Esprit su Sel, ce sont aujourd’hui quinze salariés permanents et six saisonniers d’avril à octobre, notamment dans les trois boutiques de Saint-Martin, d’Ars et de Saint-Clément.

Témoin de cette redynamisation, le chiffre d’affaires qui s’élève à 1,125 million d’euros, s’est accru de + 15 % en 2014 et le couple table sur le même trend en 2015.

Un développement commercial ciblé sur le haut de gamme et sur l’export

Gamme des Fleurs de Sel

Gamme des fleurs de sel et fleurs de sel aromatisées

Pour y parvenir, l’export constitue le premier vecteur de développement, il représente aujourd’hui 30 % de l’activité, les boutiques assurant 40 % des revenus, les épiceries fines et la restauration 17 % et la grande distribution 13 %. Les pays d’export privilégiés seront les USA/Canada, les pays de l’Est, le Japon.

Les efforts vont aussi en priorité se porter sur les épiceries fines, en France et à l’international, même si l’entreprise entend satisfaire la demande de la grande distribution, mais en se focalisant sur les enseignes indépendantes, à savoir Leclerc, Intermarché et Hyper U. Ce sont deux gammes différentes qui sont commercialisées dans l’un et l’autre secteur et la volonté des dirigeants est bien de privilégier les marchés haut de gamme et de surfer sur l’image très qualitative des produits, dont la perception par les consommateurs est excellente, comme l’atteste une récente étude. Le Site Web marchand a aussi été totalement refondu.

L’objectif sous-jacent à ce développement de chiffre d’affaires est de retrouver la capacité d’investissement dans l’entreprise afin de pouvoir dès la fin 2016 réinvestir dans l’outil de production.

Bien sûr les produits dérivés que représentent les salicornes, les caramels à la fleur de sel, au miel, au pineau ou à la figue créent de la valeur ajoutée ; les « carassels » et leur coeur de chocolat fondant sont ainsi, tout comme les caramels, estampillés « Sélectionné par île de Ré Esprit du Sel ».

Très ancrée sur le territoire rétais, favorisant l’initiative et encourageant l’expression des idées de ses collaborateurs, Esprit du Sel reste aussi très à l’écoute de ses clients, dans les boutiques, sur les salons internationaux et attentive aux tendances de consommation.

 

Côté cosmétique, Esprit du Sel a totalement réinventé sa gamme Bio Salines île de Ré.

 

Voir l’article d’août 2015 consacré au développemeent de l’entreprise Esprit du Sel

Nathalie Vauchez

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires