Culture

Evènement

Connivences en Ré, évènement musical le 8 avril 2017 avec Vivre l'art à Saint-Martin

Entrons en « Connivences » (en Ré), avec l’association Vivre l‘Art à Saint-Martin

Publié le 07/03/2017
Noter cet article

Souvenez-vous… Pour saluer la nouvelle année, Ré à la Hune vous avait annoncé avec grand plaisir la création d’une nouvelle association, « Vivre l’Art à Saint-Martin », se proposant de nous concocter des évènements inattendus…

Patrice Déchelette, qui en est d’ailleurs le Président d’Honneur très impliqué, avait enfoncé le clou lors de la cérémonie des voeux, nous promettant un premier opus artistique pour l’arrivée du printemps. Et le printemps, c’est demain ! C’est donc le 8 avril que les Martinais (et les autres, soyons généreux) pourront découvrir cette première soirée qui s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle. Jean-Claude Vignaud, Président de « Vivre l’Art à Saint- Martin » ne cache pas son enthousiasme et on le comprend. Après des semaines de travail, c’est toujours dans l’impatience que se profile un spectacle que l’on a soigneusement orchestré. Un évènement dont il annonce qu’il sera filmé par Ré télé et fera l’objet d’un DVD.

Son nom, « Connivences en Ré », sonne comme une promesse chuchotée avec délectation, de celles qui annoncent des moments uniques auxquels on a envie de participer. Alors sans plus de mystère, de quoi sera faite cette « connivence » qui nous interpelle ? Fidèle à son désir de faire quelque chose de différent, « Vivre l’Art à Saint-Martin » nous proposera le 8 avril un moment intimiste et vibrant autour de la musique. La grande, opéra et piano à deux ou quatre mains, mais aussi le jazz et la belle chanson française, de Puccini à Renaud en passant par Bizet, Mozart ou Brel, et j’en oublie, tout cela porté par de grands noms et de grandes voix, que je vous laisse le privilège de découvrir in situ, dans une Salle Vauban magnifiée par une mise en lumière favorisant l’intimité avec les artistes. Car pour cet hommage au mélange des genres et des talents, ceux-ci ne sauraient être loin de leur public, mais bien au contraire en son coeur, pour que tout ce petit monde rassemblé puisse entrer en Connivences…

Pauline Leriche Rouard

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires