Enfants et jeunes

AG Association Île de Ré - Espérance

jeunes Australiens à l'aéroport de Paris CDG dans le cadre des échanges scolaires - Ile de Ré

Des échanges fructueux pour tous

Les trois jeunes Australiens à leur arrivée à l’aéroport de Paris-CDG. De gauche à droite : Mick Oxley, Louis Trouvé, Dana Sharpe, Colas Dommanget et Liam Harris.
Publié le 13/07/2017
Noter cet article

Depuis 2011 l’association permet chaque année le rapprochement entre l’Australie et l’île de Ré par le biais d’échanges et de voyages pour les collégiens.

Elle a tenu son AG le 17 juin à la salle de la mairie de Saint-Martin de Ré.

Les projets pour 2017-2018 : équivalence en nombre d’échanges

Les quelques règles de base concernant la sélection des candidats ainsi que leurs obligations durant leurs séjours ont été redéfinies (maturité de l’élève, niveau général et niveau d’anglais etc….). D’autre part, il s’agira dorénavant d’établir les mêmes règles de sélection des deux côtés des océans afin que le nombre de jeunes voyageurs soit équivalent.

Concernant les échanges, une année voit l’arrivée des jeunes Australiens et la suivante le départ des jeunes Rétais. Ce mois de juillet, trois familles rétaises attendaient leur correspondant mais seuls deux Australiens avaient été élus pour des raisons financières par le Comité d’Esperance. L’association a donc proposé de prendre en charge un troisième candidat du 1er au 27 juillet.

Par ailleurs, le quatrième accueil d’un groupe de collégiens australiens en visite en France, prévu pour 2017, est repoussé à 2018 à cause des terribles attentats dont la France a été la victime.

Trente ans de rapprochement

Le jumelage d’Esperance et de Ré datant de 1988, l’association présidée par le maire de Saint-Martin, Patrice Déchelette, prépare la célébration de son 30ème anniversaire en invitant une délégation australienne à l’île de Ré. Les festivités seraient alors envisagées en partenariat avec la Communauté de Communes et les élus, la date de fin septembre 2018 est avancée, en attendant les réponses du Twin Towns Committee.

Dans son rapport d’activités, l’association note le nombre croissant d’étudiants australiens intéressés par l’apprentissage du français. Une nouveauté également, une séance de présentation de l’Australie occidentale avec May Hay Weber et Benadette Mathieu, secrétaire de l’association, s’est tenue le 26 mai 2017 avec les 4ème du collège (les voyages se font en fin de 3ème) ; elle a été fort bien accueillie par les élèves.

Après lecture du rapport financier, faisant état des subventions de la CdC de l’île de Ré et de la commune de Saint-Martin, le compte rendu du voyage de juillet / août 2016 a été dressé (lire notre article sur la Soirée australienne du 25 novembre 2016).

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires