Territoire

Très haut débit en Charente-Maritime

Un déploiement de la fibre optique à partir de 2020 sur l’île de Ré

Le président Bussereau heureux de présenter la délégation de service public de la fibre optique.
Publié le 23/01/2018
Noter cet article

Le 27 octobre dernier, lors de sa session d’automne, le Département avait acté – dans le cadre de sa politique d’aménagement du territoire concernant le haut débit en Charente-Maritime – une délégation de service public au profit d’Orange. Pour rappel, l’opérateur a été sélectionné suite à un appel d’offres pour la conception, la construction, l’exploitation et la commercialisation pendant 25 ans du réseau fibre.

Jeudi 18 janvier 2018, le président Dominique Bussereau s’est réjoui de présenter la délégation de service public qui mettra en marche cette opération relative à la fibre optique pour notre département. « D’ici 2022 notre territoire pourra disposer d’une connexion Internet Très Haut Débit, tous les foyers, même les plus isolés seront desservis. Orange s’est engagée à l’installer en quatre années et demie ». a-t-il précisé.

Pierre Lorette, directeur général adjoint d’Orange, s’est réjoui de la confiance donnée et a assuré que la fibre est LA solution du futur. Mais un futur pas tout à fait proche pour la totalité des cantons de la Charente-Maritime ; selon un calendrier du déploiement de la fibre optique, 2019 sera le début de l’opération pour Marennes, Saujon et La Tremblade, pour l’île de Ré ce sera en 2020 et pour l’île d’Oléron, il faudra patienter jusqu’en 2021.

Une opération qui s’inscrit dans le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique qui devrait couvrir à 100 % le territoire de la Charente-Maritime en fibre optique. Un réseau FttH (fiber to the home, soit « la fibre à la maison ») qui offre un débit vingt fois plus rapide que l’ADSL, il apportera à 270 000 logements et locaux professionnels la fibre optique et 450 000 prises au total. La fibre permet d’apporter le très haut débit aux zones là où il est le plus nécessaire.

Bernard Uthurry, vice-président en charge du développement économique et de l’économie numérique de la Région Nouvelle-Aquitaine a souligné avec son accent béarnais que « La ferme la plus reculée, celle au bout du chemin a besoin du numérique, tout comme le médecin, l’artisan, les PME… pour se développer, se soigner… Tous doivent avoir l’irrigation par le haut débit ». L’ambition de la Région est que d’ici 2025 tous les foyers soient raccordés, soit un million.

« Une technologie de demain au prix de la technologie d’hier » a précisé Jean-Marie Roustit, vice-président du Département de la Charente-Maritime. Ce réseau sera accessible à tous les fournisseurs d’accès Internet, tout un chacun pourra choisir. L’avenir du très haut débit passera par la fibre, la Charente-Maritime sera l’un des premiers départements entièrement couverts.

Valérie Lambert

fibre-tableau

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires