Tourisme

Justice

La Combe à l’eau : « Une décision décevante » pour l’ONF qui annonce faire appel.

La Combe à l’eau, un camping si tranquille en apparence
Publié le 03/08/2018
Noter cet article

Le Tribunal de Grande Instance de La Rochelle a reconnu la société Huttopia comme gestionnaire officiel du camping de La Combe à l’eau.

Le tribunal de La Rochelle a rendu sa décision de jugement le 5 juillet dernier sur le litige qui oppose depuis plusieurs mois la société de gestion de camps de loisirs Huttopia à l’ONF.

Une décision, jugée « décevante » par l’ONF mais qui sera bien évidemment respectée. Huttopia, qui gère le camp depuis le début de la saison à la suite de la gestion communale, va donc se maintenir à la tête du camping pour la saison 2018. L’ONF, pour sa part, est condamné à verser 1€ de dommages au titre du préjudice d’image subi par Huttopia.

Des arguments qui seront portés devant la Cour d’Appel

« On a le sentiment que nos arguments n’ont pas été bien entendus », explique le responsable de communication de l’ONF. À l’origine du litige, un appel d’offres et deux projets en réponse des sociétés Huttopia et Kwamti. Plus en phase avec la ligne de conduite de l’ONF, le projet Kwamti qui propose une exploitation naturaliste et écologique du camp est alors retenu. Le bail est signé le 8 mars 2018 alors que, dans un chassé-croisé d’informations contradictoires (bail, remise de clefs, fichiers clients, rachat de matériel) Huttopia ouvre le camping à Pâques sous les yeux médusés de Kwamti (voir Ré à la Hune N° 171).

« Une décision qui vient nous couper l’herbe sous le pied » affirme le gestionnaire de Kwamti qui planche sur le projet depuis deux ans.

L’ONF, propriétaire du terrain et la société Kwamti, détentrice du bail d’exploitation signé, ne s’avouent pas vaincus et annoncent tous deux faire appel de ce jugement auprès de la Cour d’Appel de Poitiers. Ils espèrent vivement un examen de leurs arguments à l’automne.

Les projets d’Huttopia

De son côté la société Huttopia, qui travaille par ailleurs en bonne entente avec l’ONF depuis 18 ans, ne comprend pas comment on en est arrivé là.

Dans un communiqué de presse, la société remercie la mairie d’Ars pour son soutien. Elle se dit aujourd’hui prête à passer l’éponge sur cette sombre histoire et à se tourner vers l’avenir pour réaliser ses projets à La Combe à l’eau. Huttopia, qui gère maintenant trois camps de loisirs sur l’île de Ré, prévoit pour le site d’Ars des aménagements en parfaite adéquation avec l’environnement afin d’accueillir ses clients dans une ambiance simple et proche de la nature.

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires