Tourisme

Ars-en-Ré

Le camping, le propriétaire et les gestionnaires !

La Combe à l’eau attend ses boulistes et... ses gestionnaires
Publié le 16/04/2018
Noter cet article

Le camping de La Combe à l’eau est devenu un dossier compliqué : un incroyable quiproquo s’est ouvert lors de l’attribution du marché du camping de la Combe à l’eau à Ars. À ce jour, deux sociétés gestionnaires prétendent être élues.

Le propriétaire n’est autre que l’ONF qui donnait, jusqu’à la saison passée, bail à la commune d’Ars. À l’issue d’un appel d’offres pour renouveler le contrat échu, la société nationale des eaux et forêts aurait fait tardivement le choix de la société Kwamti pour gérer le camping. La priorité lui aurait été accordée grâce à son projet de gestion durable et respectueuse de l’environnement et sa façon participative d’envisager le tourisme. La société Kwamti prévoit, outre des animations sportives et culturelles, une gestion écologique des sanitaires et, entre autres, le reboisement du terrain, un engagement sur le long terme alors même que l’octroi du bail est limité dans le temps.

Kwamti, la société basée à Tours, spécialisée dans l’animation de territoire, planche depuis trois ans sur le dossier de reprise de La Combe à l’eau. Pour ce faire, elle a élargi son directoire avec de nouveaux actionnaires axés sur la gestion de tourisme. Beaucoup d’entre eux sont, par inclinaisons personnelles, des familiers de l’île de Ré.

Dans le même temps, la société Huttopia, avait également répondu à l’appel d’offres de l’ONF qui lui a tout d’abord émis un avis favorable. La mairie d’Ars, en tant qu’ancien gestionnaire, lui a par conséquent fait suivre le dossier de gestion (listing clients, clefs, etc.). Huttopia a lancé son exploitation sans tarder. Le problème se pose toutefois quant à son bail, qu’elle n’aurait toujours pas reçu signé de l’ONF et pour cause, à ce jour le seul bail signé serait entre les mains de Jonathan Odet, le directeur de Kwamti. La société Huttopia, jointe par notre journal, n’a pas souhaité communiquer sur ce sujet.

Mais les activités de Kwamti, qui tisse sa toile à travers plusieurs autres sociétés, font monter d’un cran la tension dans le village, puisque Kwanti c’est la Guinguette de Tours, un lieu événementiel et festif créé en 2005 et dont la vitalité et la formule participative ont fait un peu trop de bruits sur les bords de La Loire, à en croire certains. La situation n’est donc pas facile à Ars où aucun des acteurs, que ce soit l’ONF, la mairie, Huttopia ou Kwamti ne souhaite entrer en conflit. Un accord à l’amiable serait envisagé entre l’ONF et la société Huttopia, ce qui est toujours plus souhaitable qu’un recours en justice.

Des vacances au plus près de la nature

Aujourd’hui, au camp de La Combe à l’eau, le bureau d’accueil est ouvert et la société Huttopia attend ses clients de pied ferme pour les vacances de Pâques. Pour sa part le directeur de Kwamti déclare qu’ « il récupérera la situation telle qu’il la trouvera et ouvrira ses portes à la mi-avril », comme prévu mais que le manque de temps de préparation repoussera la mise en oeuvre de ses projets.

Quoique réserve l’avenir administratif du dossier, devenu toxique en haut lieu, les campeurs, eux, auront l’assurance d’être bien reçus par les nouveaux gestionnaires.

Véronique Hugerot

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires