Aide et humanitaire

Lions Club de l'Ile de Ré

Une campagne « Tulipes contre le Cancer » à la hauteur des attentes

Remise du chèque de 15 000 euros en présence (de gauche à droite) : Thierry Maugard, Professeur en biochimie, Gérard Marieau, Président du Lions Club rétais, Professeur Jean-Marie Piot, Président Ligue Départementale contre le cancer, Jean-Louis Neveu dit Fanfan la Tulipe, Jean-Claude Artus, Lions Club, Léon Gendre, Maire de La Flotte.
Publié le 20/06/2018
Noter cet article

Organisée par le Lions Club de l’île de Ré au profit de la recherche contre le cancer, la campagne 2018 de vente des tulipes a généré un chiffre d’affaires de 15 000 euros.

Cinq semaines de campagne chahutées par une météo capricieuse n’ont pas rendu les choses faciles. Mais il en faudrait davantage pour décourager la cinquantaine de bénévoles, planteurs, cueilleurs, commerciaux… individuels et associations rétaises qui s’impliquent dans cette belle aventure humaine. Les résultats identiques à l’année précédente ont donc été à la hauteur des attentes (81% des bulbes plantés ont été transformés). Lors de la remise du chèque à la Mairie de la Flotte, le Professeur Jean-Marie Piot, Président départemental de la Ligue contre le cancer et patron du laboratoire de recherche contre le cancer de l’Université de La Rochelle, était venu accompagné du Professeur Thierry Maugard, professeur de biochimie. Il en a profité pour rappeler que les fonds ainsi recueillis sont utilisés à destination de la recherche mais aussi pour des actions de prévention et d’activités mises en place en faveur des malades pour les aider dans leur quotidien.

Le Professeur Thierry Maugard a fait un point sur l’avancée des travaux de son équipe de chercheurs à la Rochelle, sur l’exploration biotechnologique et chimique des ressources naturelles et la mise au point d’outils novateurs qui vont cibler la vascularisation de la tumeur.

Léon Gendre, Maire de la Flotte, ainsi que l’ensemble du Conseil municipal ont été chaleureusement remerciés par les Lions pour avoir, depuis le début de cette opération, toujours facilité sa faisabilité. Il a interpellé le Professeur Piot sur le cas de la centrale d’enrobé de Saint-Rogatien pointée du doigt suite aux nombreuses pathologies cancéreuses très anormalement élevées dans les villages voisins.

Ce dernier a donc répondu très clairement en annonçant qu’effectivement une étude épidémiologique a été missionnée sous sa responsabilité, mise en oeuvre par le registre des cancers de Poitiers pour répertorier sur la période allant de 2008 à 2015 le nombre de cancers touchant les adultes et les enfants autour de l’usine. La Ligue départementale contre le cancer soutient l’étude à hauteur de 6500 euros. Les résultats seront connus à la mi-juillet et permettront de faire la lumière sur un dossier complexe où peuvent être mis en exergue des risques sanitaires avérés.

Florence Sabourin

 

Le cancer est la 2ème cause de mortalité dans le monde.

En 2015 : 8,8 millions de décès dus au cancer.

70% de cas en plus d’ici 2032

 

Réagir à cet article

Je souhaite réagir à cet article

* Champs obligatoires